Archives de
Catégorie : Inktober

série de textes dans un jeu littéraire

Writober 31 – Ramper

Writober 31 – Ramper

J’aime ce trajet en taxi qui me ramène de l’aéroport. Je peux ainsi réaliser ma mue: me débarrasser de mon armure de femme d’affaire aux avant-postes et endosser mon costume cosy de femme au foyer. Cette semaine à New York a été éprouvante, mais ce qui compte, c’est que je reparte avec le contrat signé. Je sais que je suis très douée pour ce métier, et bien qu’étant une femme, je n’ai jamais eu à ramper ni me compromettre. Je…

Lire la suite Lire la suite

Writober 30 – De mauvais augure, menaçant, inquiétant

Writober 30 – De mauvais augure, menaçant, inquiétant

Le trajet en voiture fut silencieux. Pourtant il pouvait entendre les reproches de son père. Pourquoi avait-il tant trainé? Il ne savait donc pas que son père se dévouait pour l’emmener et le ramener depuis qu’il s’était fait son claquage? Quel fils ingrat! Il avait assez bien anticipé ses réactions. Qu’il était prévisible! Il avait réfléchi à la façon de s’y prendre pour aborder la question de la sortie au match. Il ne voulait pas attendre, pas repousser indéfiniment. Il…

Lire la suite Lire la suite

Writober 29 – Chaussures

Writober 29 – Chaussures

Il grimaça de douleur et réussit à lacer ses chaussures, malgré l’élancement dans la cuisse. Il tenait trop à sortir, à retrouver le chemin de l’entraînement, même s’il ne pouvait pas encore courir. Le coach avait voulu lui rendre visite pendant sa convalescence, il avait même fait le coup de débarquer à l’improviste. Son père lui avait poliment mais fermement fait comprendre qu’il n’était pas le bienvenu. Sa place était dans le stade, pas dans le foyer des sportifs. Il…

Lire la suite Lire la suite

Writober 28 – Flotter

Writober 28 – Flotter

Quelle douce et étrange sensation que de se laisser voguer sur le dos. Les oreilles dans l’eau, les sons externes assourdis, laissant la place aux sons de soi : le souffle, les battements du cœur, le clapotis provoqués par les mouvements de ses mains. Quelle douce parenthèse après cette journée passée dans le brouhaha, sans cesse sollicité, pas une seconde de cerveau disponible pour prendre du recul, penser à soi. Il avait enchaîné les longueurs pour vider le corps de…

Lire la suite Lire la suite

Writober 27 – Musique

Writober 27 – Musique

Elles trouvèrent vite l’appartement grâce à la résonance des basses qu’elles suivirent. La musique était forte mais le son était léché, les enceintes devaient être de bonne qualité. Personne ne les accueillit vraiment, elles pénétrèrent dans une entrée déjà encombrée de convives qui discutaient malgré le volume sonore. Les verres circulaient. Parfois un gobelet rempli ou non s’élevait au-dessus des têtes pour suivre son chemin allant ou venant au ravitaillement. Christelle était moins jolie que ce que Magali lui avait…

Lire la suite Lire la suite