Iwak 2021 # 13 – Toiture

Iwak 2021 # 13 – Toiture

Il y avait le problème de la toiture. Tout était parfaitement parfait… sauf la toiture qui s’était écroulée dans la maison en pierre.

Le terrain était immense, quelques arbres de plusieurs dizaines d’années occupaient l’espace sans obturer la vue sur un champ de maïs qui entourait la propriété. Pas une seule maison à l’horizon. Sous le cèdre du Liban, une petite cabane présentait des noisettes et des graines dans une mangeoire. On eut la délicatesse de leur préciser que c’était pour les écureuils.

Diane se tourna vers le bâtiment principal. Une volute sortait de la cheminée, corroborant avec l’odeur de feu de bois qu’elle avait détectée des qu’elle était sortie de la voiture. Elle avait hâte de se retrouver devant l’âtre, débarrassée de son manteau, ses chaussures et de la fatigue de la route.

La chambre était petite. Diane la trouva à son goût pour cette escapade à la campagne: des meubles rustiques, le linge de lit à gros motifs, et une légère odeur de renfermé. Elle n’aurait pas demandé mieux. Une petite porte sur le côté à la poignée capricieuse donnait sur une minuscule salle d’eau. Elle se sentit dans son élément dans cette chambre, au style pourtant très éloigné de ce qu’elle avait créé chez elle. C’était peut-être ce décalage qui la réconfortait. Elle émit un petit rire en se moquant d’elle-même : ah oui quel dépaysement de se retrouver à la campagne ! Quelle snob elle faisait ! Xavier ne l’aurait pas loupée s’il avait été là…

Voilà quelques minutes qu’elle était arrivée qu’elle pensait déjà à lui. Elle avait aussi pensé à lui pendant tout le trajet. Elle voulait jouer les femmes indépendantes mais elle ne rêvait que d’une chose, passer son temps libre avec lui. Ça n’avait pas de sens !

Après son séjour à l’auberge, elle avait de nouveau besoin de se retrouver avec elle-même. Et c’était ici, en pleine campagne, dans cette charmante maison d’hôte qu’elle avait décidé de passer du temps. Pas de distraction possible. Elle était accompagnée de son seul cahier aux pages si douces pour faire la conversation.

Mais d’abord, comme à l’auberge, elle allait commencer la soirée en buvant un peu de champagne. Ses pensées n’avaient qu’à s’envoler avec les bulles.

Un commentaire sur “Iwak 2021 # 13 – Toiture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.