La Princesse et le Pirate – Episode 10

La Princesse et le Pirate – Episode 10

La mer était redevenue calme, le jeune pêcheur décida de remonter le filets. Celui était plein à craquer de poissons de toutes sortes. Le pêcheur de mit à les trier et à les ranger dans des casiers. Il avait rarement eu une aussi belle pêche. Princesse Manon le regardait faire hypnotisée par la vitesse à laquelle il triait les différentes espèces, sans que les poissons lui filent entre les doigts. Le petit poisson se taisait, paisible dans son seau. La Princesse se demandait ce qu’il pouvait penser de tout cela.

Après son travail de tri achevé, le pêcheur replia son filet et proposa à la Princess:

 » J’ai l’impression que vous me portez chance. Maintenant que la mer est calme et que le soleil est de retour, je vous emmène vous promener, qu’en dites-vous ?

– Avec joie ! Parcourir la mer est un de mes rêves les plus chers !

– Alors installez-vous confortablement, je vous emmène dans un endroit où j’aime bien aller avant de rentrer au port. »

La Princesse prit place tandis que le marin remontait l’ancre. Cette fois, elle accueillit la brise et les légères secousses du bateau avec un certain plaisir, comme sur un manège. Les gouttelettes d’eau qu’elle recevait par moment la faisait pousser de petits cris de surprise. Elle respirait à pleins poumons l’air iodé qui les environnait.

Bientôt il arrivèrent en vue d’une petit île qui dépassait à peine du niveau de la mer. De nombreuses espèces d’oiseaux survolaient au-dessus d’eux, à mesure qu’ils s’approchaient de ce petit bout de terre. Elle était impatiente de découvrir ce nouvel endroit.

Pendant ce temps-là, John La Terreur s’amusait un peu moins. Il remontait à la surface agrippé à sa licorne-sirène, équipé du système d’oxygène. La licorne allait un peu trop vite, mais savait s’arrêter quand il le fallait pour ne pas que ses poumons explosent. Remontés à la surface, ils étaient au milieu de nulle part, en pleine mer. Pas de bateau en vue.

« Ah zut, je crois que je me suis trompée dans mon itinéraire, observa la licorne-sirène.

– Et comment je retrouve mon bateau? Je ne peux pas rester eu milieu de la mer comme ça ! » Ce n’était plus John La Terreur mais John La Panique qui faisait face à l’étrange créature. « Il est hors de question que tu me laisses tout seul ici !

– Ne t’inquiète pas comme ça, je ne vais pas t’abandonner là. Enfin, pas longtemps. Il faut que je retourne en bas pour me situer. Je préfère ne pas t’emmener car ça deviendrait trop dangereux pour toi. Je reviens vite. Mais nage un peu dans cette direction en m’attendant. » Et sans attendre la moindre réaction, elle replongea.

Le Pirate ne savait plus s’il fallait qu’il se mette en colère, qu’il désespère ou qu’il prie. Il décida de ne pas réfléchir et se mit à nager pour éviter d’être transi de froid. Bientôt il fut rejoint par des dauphins qui vinrent jouer autour de lui. Ravi, il ne sentait plus ses efforts pour avancer dans cette mer immense. Quand ses compagnons le laissèrent, il en fut attristé, mais ce qu’il vit devant lui lui fit oublier sa peine: un petit relief se dessinait au-dessus de l’eau. Il ne put réprimer un cri de joie. Terre en vue !

Un commentaire sur “La Princesse et le Pirate – Episode 10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.