La Princesse et le Pirate – Episode 14

La Princesse et le Pirate – Episode 14

Note aux lecteurices: attention, épisode assez décousu. Les commandes étaient très pointues, difficiles à amener. Accrochez-vous.


Quelle était cette voix qui avait retenti et qui semblait tétaniser le pirate ?
Le pêcheur était sur ses gardes et princesse Manon se rapprocha du seau du poisson. Celui-ci fit une malheureuse pirouette puis se tapit au fond du seau, immobile. Ce n’était pas du poisson que venait la voix tonitruante. Il avait l’air trop faible pour cela.

Pendant ce temps, le pirate s’était redressé, essuyé la bouche et la barbe, l’air résigné. Il attendait la suite. Le Pêcheur ne savait plus où donner de la tête entre le pirate, princesse Manon qui s’était éloignée, et il essayait en même temps d’identifier d’où venait la voix qu’ils avaient tous entendue.

Quelque chose étincelait en contrebas sur la plage près du ponton. L’éclat se fit de plus en plus intense et bientôt il devenait aveuglant de regarder dans cette direction. LA voix retentit de nouveau:
 » John ? Où êtes-vous ?
– Je suis en haut sur le rocher. Ne vous inquiétez pas princesse Manon va bien.
– J’espère bien !
– Où êtes-vous?
– J’arrive. « 

A ces mots, la lumière devint encore plus vive et un disque d’argent émergea du chemin en contrebas. Princesse Manon, le pêcheur et le Pirate retenaient leur souffle. Les deux premiers écarquillaient les yeux alors que le pirate semblait connaître la personne qui allait arriver.

On entendit soudain du côté de la cabane: « Quand vous aurez fini d’attendre sa majesté qui fait sa star, vous pourrez me changer l’eau du seau … Atchoum ! … S’il vous plaît ?  »

La princesse et le pêcheur se regardèrent. Décidément, cela fusait de tous côtés.
Le pêcheur se dirigea vers le seau et entreprit de verser de l’eau fraîche qu’il alla chercher dans la cabane, sans cesser de regarder vers le chemin pour voir qui arrivait.
C’était la licorne à la crinière bleue! Comment avait-elle trouvé son chemin depuis la forêt aux Licornes ?
Princesse Manon courut vers elle alors que John La Terreur s’écroula à genoux sur le sol. Mais qui était-ce encore que cette Licorne ? Il ne s’était pas attendu à cela ! Elle aussi semblait lui en vouloir.
La licorne tirait une sorte de charrette-aquarium dans lequel la sirène aux cheveux d’argent baignait. C’était de sa chevelure qu’émanait cette lumière éclatante. Le pirate comprit mieux.
La licorne regarda princesse Manon : « Détache-moi ! »

La princesse s’exécuta et la licorne libérée cavala vers le seau du poisson. On entendit celui-ci éternuer, renifler et tousser. La licorne se tourna de nouveau vers la jeune fille en lui montrant une sacoche qu’elle avait sur le dos.
« Vide la sacoche de son contenu, c’est un petit cadeau pour vous. Place le poisson dedans ensuite ».

Princesse Manon poussa un cri de joie: des glaces ! Elle adorait ça ! La licorne avait apporté des glaces … et que voyait-elle dans le fond? Une poupée! Fantastique ! Puis elle se rapporcha de l’aquarium pour admirer la sirène aux cheveux d’argent.

Celle-ci s’adressa au pirate : »Je vois que la princesse va bien.
– Je vous l’avais bien dit ! Pourquoi en doutez-vous ? Ah oui c’est vrai, je suis John la Terreur. « 

La princesse intervint :

« Il s’est très bien comporté et n’a pas essayé de nous attaquer.
– Très bien jeune fille, mais je préférais m’en assurer par moi-même. Il faut se méfier de cet homme vous savez. Ne vous fiez pas à son allure négligée, cet homme peut être redoutable et sans pitié.
– Vous êtes sévère, je vous ai dit qu’il avait été très correct avec nous. Il nous a même donné son épée.
– Ah oui ?  » la sirène semblait étonnée et ne croire qu’à moitié la princesse.
 » C’est agaçant à la fin que vous ne me croyiez pas ! Puisque je vous dis que tout va bien ! Bon, puisque c’est comme ça, je m’en vais manger une glace ! Vous en voulez une John ?
– Ah bah, euh.. c’est à dire que … oui, avec plaisir, j’adore ça ! »

La licorne avait emmené le poisson dans la mer et celui-ci faisait des pirouettes dans la mer.

« Au revoir les amis ! Atchoum ! Je retourne dans la mer me reposer un peu, snif.
– Au revoir poisson ! Je te remercie pour… « 

Mais la princesse n’eut pas le temps de terminer sa phrase que le pêcheur partit en courant vers la licorne et le poisson :

« Non ! Ne partez pas ! Je veux te garder poisson !

– Ce n’est pas possible voyons, Atchoum !
– Mais si, il doit bien y avoir un moyen !
Le pêcheur entra dans l’eau et s’approcha du poisson avec le seau. La licorne s’interposa.
On vit alors le pêcheur partir en courant jusqu’à son bateau accroché au ponton. Il en ressortit avec l’épée du Pirate, et se dirigea vers la licorne.

Note: aurez-vous retrouvé les commandes de ces demoiselles ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.