Writober 6 – Rongeur

Writober 6 – Rongeur

Allongée sur le lit d’appoint dans la chambre de sa meilleure amie, Alice retenait ses larmes.

Elle avait bossé comme une malade pour avoir de bonnes notes toute la semaine, s’était montrée exemplaire à la maison: elle avait débarrassé la table sans broncher, vidé le lave-vaisselle même si ce n’était pas son tour (elle retenait Antoine sur ce coup-là!). Tout ça pour que sa mère accepte enfin qu’elle passe la nuit chez Louise. Chez Louise ET Cacahuète. Elles étaient meilleures amies depuis la maternelle et Louise ne savait pas qu’Alice détestait les hamsters? Comment c’était possible? Peut-être parce qu’elle avait un peu honte de son délire sur les hamsters, Antoine était assez lourd avec ça. Quand il allait apprendre l’existence de Cacahuète, et qu’elle avait dormi dans la même pièce que lui/elle il n’allait pas la lâcher!

Elle avait prolongé les discussions autant qu’elle pouvait, mais elle voyait bien que Louise s’endormait. Il était hors de question qu’elle s’endorme en présence de cette bête. De ce potentiel monstre. Elle avait réussi à négocier le maintien d’une veilleuse, quitte à passer pour un bébé. Mais la veilleuse était trop loin, elle ne voyait pas Cacahuète dans sa cage. Elle ne pouvait que l’entendre remuer.

« Continue à tourner dans ta petite roue, sale bête! » pensa Alice. Le bruit de la roue s’arrêta tout net. Tout bruit de la cage s’arrêta tout net. Alice retenait sa respiration. Qu’est-ce que Cacahuète préparait? Un bruit de coup contre la cage la fit paniquer. Cacahuète avait sauté sur la cage et allait user sa force entraînée à courir dans sa roue pour faire sauter la cage! Mais oui, ça tapait contre la cage! Alice se surprit à gémir, cachée sous le duvet. Puis le silence de nouveau. Quelques bruissements de la litière. Et puis à nouveau un bruit métallique violent, suivi d’un autre, comme si la cage était retombée par terre. « Il s’est sauvé! » Alice retint sa respiration, n’osa pas bouger sous son duvet. Objectif: rester invisible. Elle entendit des bruit de pas. Pas des petits pas furtifs, non un gros bruit de pas. Peut-être était-ce le père de Louise qui venait voir si tout allait bien. Elle dégagea un coin du duvet pour observer la chambre. Elle hurla. Le petit hamster était devenu énorme et se tenait sur ses deux pattes arrières. Son petit air mutin s’était transformé en rictus, ses incisives avaient triplé de longueur et des canines étaient apparues! Elle le savait! Ah ah Antoine ferait moins le malin quand elle lui raconterait que les hamsters, c’est comme les Gremlins! Sa théorie était donc vraie!

Le hamster mutant se dirigeait vers le lit de son amie d’un air décidé, mais en prenant son temps. Le hurlement d’Alice l’avait nullement stoppé. Alice chercha un objet avec lequel le neutraliser. Elle regarda autour d’elle: une baguette de fée à moitié cassée, des livres, des serre-têtes, … rien qui pourrait constituer une arme. Ah si! un dictionnaire! Ou… qu’est-ce que c’était que ça « Auberge des Blogueurs Tome 3 »? C’était bien lourd, ça ferait l’affaire. Elle le lança de toutes ses forces sur la Cacahuète géante. Le monstre fut déséquilibré mais pas sonné. Il se releva, secoua la tête et se remit en chemin vers Louise. Impuissante, Alice assista à la boucherie des incisives du hamster fou qui tailladèrent le cou délicat de son amie. Le sang jaillissait par à-coups, au rythme du jeune cœur de la fillette. Alice hurla de plus belle.
Elle entendit Louise l’appeler, ce qui redoubla sa panique. Elle sentit qu’on la secouait. C’était Louise, intacte, qui était sortie de son lit. Elle était inquiète et lui demandait pourquoi elle hurlait autant. Alice, incrédule regardait son amie et fut alertée par le bruit de la roue. Cacahuète, de taille normale, accomplissait de manière automatique son sport nocturne. Elle se renversa dans son lit et pria pour que la roue tourne toute la nuit.

Ce texte s’inscrit dans une série qui s’alimentera au cours du mois d’octobre, en lien avec un détournement de Inktober. Le détournement est une idée de Kozlika : au lieu d’un dessin par jour, ce sera un texte inspiré par le mot du jour

One thought on “Writober 6 – Rongeur

  1. « qu’est-ce que c’était que ça « Auberge des Blogueurs Tome 3 »? C’était bien lourd, ça ferait l’affaire. » Ahahahahahahaha
    Très chouette billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *