La Princesse et le Pirate – Episode 7

La Princesse et le Pirate – Episode 7

Princesse Manon s’agrippa au cou de la licorne imperturbable malgré les vagues qui se creusaient de plus en plus. Le pêcheur était concentré, jetaient de fréquents coups d’œil à son équipage et maugréait dans la barbe qu’il n’avait pas.

Le vent se fit de plus en plus fort, la pluie s’abattit d’un coup, violente. Ils furent trempés en un rien de temps. Princesse Manon commençait à avoir sérieusement peur. La licorne éclairait de sa corne mais le vent faisait tourbillonner la pluie, la lumière diffusée n’était pas suffisante. Le pêcheur se fiait à ses instruments pour se guider. Puis il s’arrêta, lâcha l’ancre et le filet et se dirigea vers la princesse.

 » Vous êtes tellement pâle que je pourrais m’éclairer avec » ! Tenta-t-il sur un ton humoristique. À son regard désemparé, il comprit qu’elle n’était pas réceptive à son trait d’humour.

« Ne vous inquiétez pas, c’est souvent la tempête dans ce coin, parce qu’il y a beaucoup de fond, les vagues sont plus impressionnantes. Mais l’avantage, c’est que ça brasse beaucoup de poissons. Dans peu de temps, ils sera rempli et nous pourrons retourner au port. « 

La princesse hochait la tête à chacune de ses phrases, sans répondre. Soudain, elle se précipita pour vomir par-dessus bord. La licorne eut un reflexe de retenir la princesse pour qu’elle ne parte pas à l’eau.

« Ah bah parfait, si vous vomissez en plus, cela va d’autant plus attirer les poissons ! »

La princesse releva la tête pour le fixer d’un œil irrité.

« Oups, j’ai dit un truc qui ne fallait pas ? »

Dans les profondeurs, les eaux étaient plus calme, mais le Pirate était impressionné par la sirène qui se tenait devant lui. Elle était très grande, très vieille, avec de longs cheveux blancs.

 » Alors c’est toi John La Terreur ?

– Euh oui. Comment vous me connaissez ?

– Et bien disons que tu as construit une certaine réputation.

John La Terreur ne put réprimer un sentiment de fierté à ces mots. Mais il sentit que la sirène n’approuvait pas la réputation en question et prit une position plus humble. Elle le regardait avec hauteur et dédain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.