Iwak 2021 #7 – Fan / Ventilateur

Iwak 2021 #7 – Fan / Ventilateur

En étoile de mer sur le lit, il fixait les pales du ventilateur en espérant se faire hypnotiser. Ainsi il cesserait de ruminer sa tristesse. En plein été, sous le soleil ardent et la chaleur, c’est nul d’être déprimé. La pluie ne pourrait pas se pointer et venir faire dégouliner les gouttes le long des vitres pendant qu’il s’occuperait de faire ruisseler ses larmes ?

Cet après-midi ressemblait en tous points à celui de l’an dernier, ce qui venait alourdir sa peine. Car aujourd’hui, la chambre résonnait du silence assourdissant de la télé du salon éteinte. Aucun commentaire du Tour de France au volume maximum que le téléviseur pouvait offrir. Aucun ronflement qui couvrait à peine les commentaires ou les bruits d’hélicoptère lors des images de survol de la course.

Papy n’était plus là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.